Comment l’équipe se sent-elle à l’idée de retourner au bureau ?

La pandémie a bouleversé notre façon de travailler du jour au lendemain. Le bureau de StarLeaf à Watford, au Royaume-Uni, est passé de l'effervescence au plus grand silence en un instant. Mais il se pourrait que nous puissions bientôt commencer à y retourner.

mars 25, 2021

Au Royaume-Uni, nous sommes encore tous confinés pour le moment. Nous travaillons dans des bureaux chez nous, dans nos chambres, à la table de nos cuisines. Mais les mesures de restriction s’assouplissent progressivement. Il est temps de commencer à penser à un retour au bureau.

J’ai demandé à certains de mes collègues de StarLeaf ce qui a changé pour eux cette année, où et comment ils préfèreraient travailler à l’avenir, et ce qu’ils pensent être important. Voici leurs réponses.

L’hybride est le futur

Habitant à proximité de nos locaux, Max Herman, chef de produit chez StarLeaf, avait l’habitude de s’y rendre cinq jours par semaine. Mais sa compagne vivant à Bristol, Max constatait qu’il devait voyager la plupart des week-ends. Cela coûtait cher et prenait du temps. « J’ai commencé à envisager de travailler à distance depuis Bristol avant la pandémie, mais nous n’étions tout simplement pas encore prêts. » Max explique que la culture du travail à distance n’existait pas vraiment au sein de son équipe, et qu’il devait être présent en personne pour le projet qu’ils développaient à l’époque.

« La pandémie a vraiment changé la culture du travail à distance. Nous avons démontré que nous pouvions le faire », déclare Max. Il a récemment déménagé à Bristol et prévoit de se rendre à Watford pour passer deux ou trois jours au bureau toutes les quelques semaines. « J’aime vraiment travailler au bureau, et les trajets viennent même à me manquer, mais cela signifie que je peux garder le travail que j’aime et vivre où je le souhaite. » Max ajoute que si la pandémie a été un catalyseur de son déménagement, elle n’en est pas vraiment la cause. « Je parlais de travailler à distance avant la Covid, et je pense que j’aurais pu conclure un accord de travail à domicile sans la pandémie. Mais elle a certainement accéléré les choses. »

La hâte d’un retour

Mital Patel, représentante des ventes internes, a hâte de retourner au bureau – cinq jours par semaine si possible. « Je vis avec une grande famille, et j’ai beaucoup de mal à faire la part des choses entre ma vie professionnelle et ma vie privée lorsque je travaille à la maison. » Mital se trouve confrontée à de nombreuses interruptions qui n’auraient pas lieu si elle était au bureau. Travaillant depuis sa chambre, Mital a également du mal à se déconnecter. C’est trop facile de lire un message de plus ou d’envoyer un autre e-mail.

L’aspect social du bureau manque également à Mital. « Lorsque vous passez des appels, c’est vraiment motivant d’entendre les autres au téléphone. Et entendre la façon dont ils parlent vous donne des idées pour avoir de meilleures conversations. » Mital affirme également que la formation des nouveaux employés a été un défi pendant la pandémie. Si les équipes sont restées en contact par vidéo, « les gens n’apprennent pas à se connaître entre les différents services ». Sans les conversations occasionnelles dans la cuisine et les couloirs, les relations entre les différentes équipes peuvent en pâtir.

Le point de vue de la direction

George Horn, responsable du personnel chez StarLeaf, déclare que, sur le plan de la gestion, sa principale priorité est que les entreprises continuent à prendre soin de leur personnel. « Et cela est un tout : la sécurité au bureau et à la maison, faire preuve de compréhension quant à la situation des gens, s’assurer que chacun est connecté et a quelqu’un à qui parler. »

George estime que la signification du bureau évolue également. Nous savons tous que nous pouvons parfaitement travailler de chez nous, et le bureau ne sera donc plus seulement une pièce remplie de postes de travail. « Nous voulons faire du bureau un endroit passionnant et attrayant où les gens pourront venir collaborer et créer des liens humains. »

Bien qu’il existe encore de nombreuses questions quant à savoir quand et comment nous pourrons retourner au bureau, George prédit que StarLeaf, et beaucoup d’autres entreprises, se dirigeront vers un modèle de travail hybride. Nous bénéficierons toujours des avantages des réunions en personne, avec une nouvelle souplesse des options de travail à distance.

Où que vous travailliez, StarLeaf peut vous aider.

Essayez-le gratuitement

Clare Cavenagh, content marketing