Namaka Subsea se lance dans la formation virtuelle avec StarLeaf

À propos de Namaka Subsea

Leader mondial de la consultation dans le secteur sous-marin, Namaka Subsea dispense des formations et des conseils sur la plongée en eaux profondes à des organisations du monde entier, avec un accent particulier sur la réglementation et la sécurité. La plupart de leurs travaux sont axés sur l’industrie pétrolière et gazière.

Pour Namaka Subsea, la solution StarLeaf permet :

Des réunions quotidiennes avec les équipes du monde entier

Des contacts fréquents et faciles avec les clients

Une communication avec les membres de l'équipe dans les zones rurales, sur les navires et les plates-formes pétrolières

Une formation virtuelle rentable sans nécessité de déplacement

Défi

La formation à la sécurité pour les opérations sous-marines dans les secteurs du pétrole et du gaz, de l’énergie nucléaire, du sauvetage et bien plus encore, le travail de Namaka Subsea a toujours impliqué de nombreux déplacements. Qu’il s’agisse de faire embarquer des spécialistes de la formation sur des plates-formes pétrolières ou des navires, de réunir un groupe de clients internationaux en un seul lieu pour une semaine d’enseignement ou de transporter les employés de Namaka Subsea d’un de leurs trois sites mondiaux à un autre, les gens sont toujours en mouvement.

Leur travail est vital. Comme l’explique le directeur général Lee Duncan, « les systèmes de plongée sont considérés comme des équipements de survie. Ils maintiennent les plongeurs en vie sous la surface, et sont donc très réglementés ». Avant la pandémie, Namaka Subsea dispensait des formations essentielles en personne, en louant des salles de classe dans le monde entier pour leurs sessions. Lorsque la pandémie a commencé, les formations en personne sont devenues impossibles.

Restrictions sévères sur les voyages

Selon Lee, les problèmes de Namaka Subsea vont au-delà de la nécessité d’une distanciation sociale. Les déplacements vers les plate-formes pétrolières ou les navires « peuvent maintenant prendre 20 jours. Avant, avec les bons documents médicaux et autres, vous pouviez vous présenter au navire ou à l’héliport et partir. Mais maintenant, vous passez trois jours dans un hôtel à attendre les résultats des tests. Comme une grande partie de notre travail nécessite des voyages internationaux, vous devez vous mettre en quarantaine pendant un certain nombre de jours, généralement dix, à l’arrivée, puis également à votre retour au Royaume-Uni ».

Ainsi, un court contrôle d’équipement ou un cours de formation d’une semaine prend beaucoup plus de temps et atteint un coût prohibitif. Pour les entreprises pétrolières et gazières touchées par la pandémie, Lee affirme que « dépenser de l’argent pour la formation n’est pas une priorité pour l’instant ». Namaka Subsea avait un besoin urgent de trouver un moyen de dispenser une formation virtuelle rentable et adaptée à la pandémie.

Bien que l’équipe ait utilisé la vidéoconférence pour la collaboration interne auparavant, elle n’avait jamais opté pour un fournisseur unique. Elle recherchait une vidéo fiable et facile à utiliser pour soutenir sa transition vers la formation virtuelle.

Solution

Impressionnée par la qualité des appels, la facilité d’utilisation et la commodité d’un système de salle StarLeaf dans son siège social à Aberdeen, Namaka Subsea a choisi StarLeaf pour maintenir son activité pendant la pandémie. Le système permet une collaboration interne et aide à dispenser des formations virtuelles.

Une vidéo qui fonctionne, où que vous soyez

Lee explique : « Nous utilisons StarLeaf pour les réunions internes quotidiennes, y compris une réunion de coordination quotidienne pour toutes nos équipes tous les matins à 9 h 30. Cette synchronisation quotidienne doit se faire depuis différents endroits, et l’équipe apprécie les performances de StarLeaf lors des déplacements. Souvent, il y a des gens dans des voitures, sur des bateaux, dans des aéroports, etc. Et nous n’avons aucun problème à l’utiliser lorsque nous sommes sur le terrain. Tant qu’il y a une connexion, ça marche. Nous avons un employé en particulier qui vit au milieu de nulle part et qui n’a pas une bonne connexion Internet. Il ne peut tout simplement pas utiliser Teams. Sa connexion n’est pas assez bonne pour recevoir une transmission vidéo, mais il peut toujours utiliser un appel vocal par StarLeaf pour communiquer avec nous. »

Selon Lee, les bonnes performances dans des conditions de bande passante compliquées sont un élément qui permet à StarLeaf de se démarquer : « Même avec certaines des connexions les plus mauvaises de nos clients en Afrique, nous obtenons toujours une assez bonne connexion avec eux. Lorsque nous faisions la même chose dans Teams, nous ne pouvions même pas partager les écrans. »

L’équipe apprécie également beaucoup la flexibilité et la polyvalence de StarLeaf. Comme le dit Darran Drysdale, coordinateur marketing, « l’intégration avec les systèmes Polycom et autres est très fluide. Microsoft Teams la limite. Vous ne pouvez pas vous connecter via d’autres appareils. Mais StarLeaf vous permet de le faire, ce qui est très pratique ».

En ce qui concerne la formation, StarLeaf fournit la vidéo et le système de gestion de l’apprentissage personnalisé de Namaka Subsea. Les utilisateurs peuvent suivre les cours de manière indépendante, tout en ayant la possibilité de contacter Namaka Subsea avec un appel par StarLeaf lorsqu’ils ont besoin d’une aide supplémentaire.

Cela me plaît lorsque je me déplace dans différents endroits et je peux l’utiliser. Si je ne suis pas au bureau, mon téléphone sonne. C’est une bonne chose, mais parfois ça peut sonner trop souvent !
Lee Duncan, directeur général de Namaka Subsea

Résultats

L’utilisation de StarLeaf pour la collaboration interne et la formation virtuelle a été un grand succès. Lee affirme que les solutions à distance de Namaka Subsea sont là pour rester : « Je n’envisage pas de retour en arrière. Je n’imagine pas de retour à la formation présentielle. »

« Nos cours sont très spécialisés. Souvent, il n’y a pas plus d’une personne de la même nationalité dans un groupe. Il y a des gens d’Espagne, de Trinidad, d’Asie, du monde entier. » Lee affirme que la formation virtuelle permet de réaliser des économies considérables pour leur clientèle internationale, ainsi que pour Namaka Subsea. Les clients n’ont pas besoin de voyager, de trouver un logement, etc., et Namaka n’a pas non plus besoin d’envoyer un formateur ou de trouver un emplacement.

Il ne s’agit pas seulement d’une économie de coûts, la formation virtuelle permet également de gagner énormément de temps, surtout compte tenu du système actuel de périodes de quarantaine pour les déplacements. Cela signifie que Namaka Subsea est en mesure de dispenser davantage de formations sans avoir à accroître son équipe. Toutes ces économies ont permis à Namaka Subsea d’assurer la continuité de ses activités pendant une période extrêmement difficile pour son secteur. L’utilisation de StarLeaf pour la collaboration interne et la formation virtuelle a été un grand succès. Lee affirme que les solutions à distance de Namaka Subsea sont là pour rester : « Je n’envisage pas de retour en arrière. Je n’imagine pas de retour à la formation présentielle. »

« Nos cours sont très spécialisés. Souvent, il n’y a pas plus d’une personne de la même nationalité dans un groupe. Il y a des gens d’Espagne, de Trinidad, d’Asie, du monde entier. » Lee affirme que la formation virtuelle permet de réaliser des économies considérables pour leur clientèle internationale, ainsi que pour Namaka Subsea. Les clients n’ont pas besoin de voyager, de trouver un logement, etc., et Namaka n’a pas non plus besoin d’envoyer un formateur ou de trouver un emplacement.

Il ne s’agit pas seulement d’une économie de coûts, la formation virtuelle permet également de gagner énormément de temps, surtout compte tenu du système actuel de périodes de quarantaine pour les déplacements. Cela signifie que Namaka Subsea est en mesure de dispenser davantage de formations sans avoir à accroître son équipe. Toutes ces économies ont permis à Namaka Subsea d’assurer la continuité de ses activités pendant une période extrêmement difficile pour son secteur.

Lee voit Namaka Subsea et StarLeaf travailler ensemble pendant longtemps. « J’espère que nous poursuivrons notre relation à l’avenir, en adoptant de nouvelles technologies au fur et à mesure que StarLeaf et nous-mêmes évoluons ».

Dernier Etudes de cas

L’usage de la vidéo par Baker & Partners va au-delà de la pandémie

Pour une collaboration vidéo interne et externe sur tous ses appareils, le cabinet d’avocats Baker & Partners s’appuie sur StarLeaf.

StarLeaf soutient le département de la Seine et Marne dans sa mise en place du télétravail

La Direction du Système d'Information et du Numérique (DSIN) du Département de la Seine et Marne a rapidement généralisé la pratique du télétravail lorsque le gouvernement a décrété le premier confinement en mars 2020. Les solutions StarLeaf ont permis d'assurer la continuité du service public dans ce contexte inédit.

Des réunions en vidéo sur mesure pour l’association caritative britannique Knutsford GROW

StarLeaf a répondu présente lorsque Knutsford GROW, petite association caritative de proximité, a eu besoin d'une solution de visioconférence sur mesure.

One Voice Wales soutient les conseils locaux avec StarLeaf

La pandémie a mis fin aux séances en personne organisées par One Voice Wales à l'intention des conseils locaux, juste au moment où ils en avaient le plus besoin. StarLeaf les a remis en contact.